17/08/2013

Regard hypnotique.

 

Avez-vous déjà tenté une séance d'hypnose avec un chat ?

Un regard de sphynx qui connaît tous les secrets des pharaons et qui vous transportera dans l'antiquité...

 

 

P1100438.JPG

 

 

 

Dans l' Egypte ancienne, le chat était un animal sacré avec de nombreuses vertus.

 

 

Quand un chat mourait, toute la famille, tous les serviteurs prenaient le deuil et se rasaient les sourcils. On a même vu des villes entières se mettre en deuil parce que le chat d'un temple venait de mourir. Le meurtre d'un chat était puni de mort. On a d'ailleurs retrouvé de très nombreuses momies de chat.

 

Nous savons que les Égyptiens possédaient des chats domestiques il y a  4 000 ans et qu'ils les vénéraient comme des dieux. La déesse Bastet, figure sur certaines peintures avec une tête de chat. Les deux principaux dieux et déesse de la religion égyptienne, Ra et Isis, étaient eux aussi souvent représentés sous forme de chats.

 

 

 

P1100430.JPG

 

Une déesse égyptienne aux yeux grain de raisin.

Elle dévoilera tous ses secrets dans un prochain billet.

 

 

P1100436.JPG

 

 

 

Commentaires

Belle et énigmatique....

Écrit par : Allard Jacqueline | 19/08/2013

Répondre à ce commentaire

Superbe!!! Très jolie création
Laurence je viens toujours aussi régulièrement sur votre blog car je suis une grande admiratrice de votre travail ;) mais j oublie souvent de vous laisser un petit com , alors qu il y a tellement à dire ;)
Magnifique travail , surtout ne changez rien

De gros câlins à ugolin et Douglas.
À bientôt
Sandra

Écrit par : Sandra | 19/08/2013

Répondre à ce commentaire

Merci Sandra, vous venez quand vous voulez et vos petits mots me font toujours plaisir et m'encouragent quand je suis d'humeur nuageuse :-)
Caresses aux beaux persans et à bientôt.

Écrit par : Laurence | 20/08/2013

Je ne résiste pas au regard félin...

Écrit par : Béa kimcat | 28/08/2013

Répondre à ce commentaire

Moi non plus :-))) je bave devant !

Écrit par : Laurence | 28/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.