15/08/2013

FRIPON - Extrait du paravent.

 

 

 Acrylique sur bois.

 Extrait du quatrième panneau en haut à droite.

 

P1100399.JPG

 

" Je ne me suis jamais mariée parce que je n'en ai pas éprouvé le besoin.

J'ai trois animaux qui remplissent le même rôle qu'un mari. J'ai un chien qui traîne tous les matins, un perroquet qui jure tout l'après-midi, et un chat qui ne rentre jamais avant minuit. "

 

MARIE CORELLI.

 

 

 

Écrit par Laurence dans Les peintures en trompe-l'oeil | Commentaires (15) | |

Commentaires

j'adore

Écrit par : marie do | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

Tes poupées-chats sont adorables avec chacun leur oiseau. Mais j'aime par dessus-tout ce beau tableau au chat noir ! et oui, comme ils ressortent bien dans tes tableaux.
Je ris de lire cette pensée de Marie Corelli :)
Merci Laurence et belle soirée en cette fin de journée de la "mi-aou" !
Gros bisous

Écrit par : Anniclick | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

Pourquoi s'encombrer d'un mari quand on a nos petites bêtes, n'est-ce pas Annick ! ;-)

Écrit par : Laurence | 15/08/2013

Mon Fripon aux yeux d'or parvient encore à dissimuler son "gros volume" en se perchant sur les livres !!! Bravo Laurence, tu fais de mes chats des merveilles!!

Écrit par : Allard Jacqueline | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai veillé à le rembourrer un peu plus que sur le portrait au pastel ;-)
J'espère qu'il ne sera pas vexé ? :(

Écrit par : Laurence | 15/08/2013

Cela fait quelques temps que je suis votre blog et je voulais vous dire que je trouve votre travail magnifique.
C'est à chaque fois, un réel plaisir de voir vos réalisations au fil de vos publications.
Merci à vous.
Je vous souhaite une bonne soirée.
Bien à vous
Nici Silvia, une amoureuse des amoureuse des animaux.

Écrit par : Nici Silvia | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

Merci de me laisser une trace de votre passage! Cela me fait un énorme plaisir !

Écrit par : Laurence | 15/08/2013

j'aime beaucoup, toujours autant de bonheur à découvrir tes oeuvres. j'aime bien la citation, elle semble bien véridique. bises. celine

Écrit par : celine | 16/08/2013

Répondre à ce commentaire

C'est magnifique Laurence
Bises et chamitiés
Béa kimcat

Écrit par : Béa kimcat | 16/08/2013

Répondre à ce commentaire

c'est très beau. bravo Laurence, bises

Écrit par : laurence | 16/08/2013

Répondre à ce commentaire

super joli comme toujours, et j'aime beaucoup ce texte lol
bisous
Patou

Écrit par : patou de st-max | 17/08/2013

Répondre à ce commentaire

Laurence,
Qu'est ce qu'il est beau ce paravent.
J'ai retrouvé quelques noms de livres que je me suis mis dans ma liste de futurs achats de bouquins :

A pas de chat
de Helen Brown

Monsieur Chatastrophe
de Chris Pascoe

Le journal de monsieur Chatastrophe
de Chris Pascoe

Gouttière
de Remo Forlani

Le Chat Moune et ses copains
de Philippe Ragueneau

Histoires de Chats qui ont changé le monde
de Sam Stall

Tant qu'il y aura des chats... dans une famille
de Frédérique Hébrard

Bon dimanche
Caresses aux quatre pattes

Écrit par : La Zab | 18/08/2013

Répondre à ce commentaire

Tous mes remerciements Elisabeth, c'est vraiment gentil à vous.
Je vais essayer de caser l'une ou l'autre de vos propositions mais j'en ai reçu tellement que maintenant, cela devient difficile, tout est presque rempli sur mes étagères !
Je vais garder en réserve tous ces bouquins, d'une part pour peut-être les lire un jour et d'autre part pour en garnir une autre création en projet ( paravent ou chaise ).
Bon dimanche et câlins à vos chats.

Écrit par : Laurence | 18/08/2013

Oh non, Laurence, mon Fripon ne s'offusque pas d'être représenté "enveloppé" tel qu'il est vraiment! A vrai dire on croirait qu'il tire une certaine fierté de son "épaisseur" quoique ce soit le plus pacifique des gros minous !!!

Écrit par : Allard Jacqueline | 19/08/2013

Répondre à ce commentaire

Très joli travail, très bien rendu, c'est rafraîchissant.
Merci, c'est si joli à regarder.
Cordialement,

Clafouti

Écrit par : Clafouti | 21/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.